WC

Fabriquer des toilettes sèches

Sommaire

Installer des toilettes sèches chez soi est aussi bon pour le portefeuille que pour l'environnement. En effet, le système de chasse d'eau représente 20 à 30 % de la consommation totale en eau d'un foyer. De plus, contrairement à ce que l'on pense, les toilettes sèches peuvent tout à fait être disposées à l'intérieur de la maison. Elles ne dégageront pas d'odeurs si vous utilisez correctement la sciure et si vous videz régulièrement le réceptacle.

Zoom sur les différents types de toilettes sèches

Il existe différents types de toilettes sèches selon la façon dont on souhaite éliminer ou composter ses déchets organiques :

  • le compostage par déshydratation ;
  • le lombricompostage ;
  • le compostage externe.

Le lombricompostage et le compostage par déshydratation nécessitent une séparation des urines et des matières fécales, ce qui n'est pas le cas dans la méthode de compostage externe que cette fiche traite.

Attention : le compost ainsi obtenu ne doit pas être mélangé à votre compost de fruits et légumes.

1. Définissez la taille de vos toilettes sèches et faites vos découpes

En premier lieu, définissez précisément la taille de vos toilettes sèches en fonction de l'emplacement disponible, mais aussi selon la fréquence à laquelle vous êtes disposé à vider le contenant. Prévoyez une hauteur suffisante pour accueillir un seau d'un volume de 80 litres pour une capacité d'une semaine pour 4 personnes, et surtout vous permettre de faire face au surcroît d'activités lorsque vous recevez de la famille ou des amis à la maison. Cela ne vous empêche pas pour autant d'opter pour un contenant de volume inférieur pour votre quotidien.

Conseil : videz votre contenant lorsqu'il arrive à mi-hauteur afin de ne pas provoquer de débordement, ni le rendre trop lourd à transporter.

Cette fiche prévoit suffisamment d'espace pour un seau en inox ou une poubelle en plastique de 80 litres, ce qui impliquera d'utiliser une petite estrade ou une marche afin de pouvoir poser ses pieds confortablement (des toilettes classiques mesurant environ 10 cm de moins en hauteur).

Conseil : votre récipient doit être en inox ou en plastique. Prévoyez-en deux afin de nettoyer au jet d'eau et de laisser aérer celui qui vient d'être utilisé.

Découpez ou faites découper vos planches ainsi :

  • Pour la base au sol et l'assise : 2 planches de 60 cm × 55 cm (A).
  • Pour le fond et la porte avant : 2 planches de 60 cm × 51,5 cm (B).
  • Pour les côtés : 2 planches de 52,6 cm × 51,5 cm (C).

Note : si vous utilisez du bois de récupération, vous devrez le couper vous-même à la mesure. Mais si vous achetez vos planches dans une grande surface de bricolage, utilisez les services (généralement gratuits) de bois à la découpe qui vous feront gagner en temps et en précision.

2. Assemblez la base

Assemblez vos planches à l'aide des clous et d'un marteau :

  • Posez la base au sol A, et fixez le fond B sur la partie arrière.
  • Fixez les côtés C sur les flancs de 55 cm de la base A, en les appuyant sur la planche du fond B.

À ce stade, la base au sol A dépasse de 1,2 cm des côtés C, ce qui est tout à fait normal.

Attention : vérifiez la solidité de la structure à chaque étape de fixation.

3. Posez l'assise

  • Fixez l'assise A avec les clous.
  • Renforcez l'ensemble à l'aide de 4 équerres unissant l'assise A et les côtés C avec des vis à bois.

Attention : vérifiez la solidité de la structure à chaque étape de fixation.

4. Découpez le trou de l'assise

Pour la découpe du trou de l'assise :

  • Mesurez le diamètre intérieur de l'abattant W.-C. que vous avez choisi, et augmentez cette mesure de deux centimètres.
  • Tracez le trait de découpe au crayon.
  • Entamez un premier trou sur le trait à l'aide d'une perceuse afin de pouvoir insérer la lame de la scie sauteuse.
  • Découpez le trou de l'assise.
  • Limez soigneusement, mais sans excès, aux endroits de découpe.

5. Peignez ou vernissez le bois

Vos toilettes sèches ne se destinent pas à un usage extérieur, mais elles vont toutefois être confrontées à du nettoyage à l'eau (à l'instar de toilettes ordinaires). Il est donc nécessaire :

  • soit de vernir ou lasurer le bois ;
  • soit de le peindre (ce qui inclut la dimension décorative).

Attention : n'oubliez pas de peindre ou de vernir également la planche pour la porte avant (B), qui n'est pas encore posée.

6. Posez l'abattant

Après avoir pris les mesures nécessaires :

  • Percez deux trous sur la planche d'assise afin de pouvoir fixer l'abattant.
  • Posez l'abattant de façon classique.

7. Posez la porte

Vous allez maintenant poser la porte avant, qui vous servira à accéder à votre contenant :

  • Fixez les charnières sur le côté C désiré à l'aide des vis à bois.
  • Posez des loqueteaux aimantés afin de garantir la fermeture.
  • Fixez la porte avant B aux charnières.

Attention : le sens d'ouverture de la porte doit s'accommoder de l'espace où vous allez installer vos toilettes sèches.

8. Mettez vos toilettes sèches en service

  • Placez le contenant à l'intérieur de votre caisson en bois.
  • Lorsque votre contenant est vide, recouvrez le fond avec de la sciure à bois.
  • À l'usage, versez de la sciure avant d'uriner, et versez de la sciure après les selles.

Attention : vérifiez régulièrement la solidité de la structure de vos toilettes sèches. Mettez-les hors-service et réparez-les au moindre signe de fragilité.

Ces pros peuvent vous aider